divers2006_048On se posait la question ce soir en rentrant de savoir s l’on devient plus exigeant au fur et à mesure de l’avancée du festival. Oui sans doute. On est assez critique, et on se prend a soupirer de grands coups devant des films d’une nullité absolue, ou que le sujet sans intérêt associé a des images de piètre qualité ou totalement décalées rend insupportable, comme les 20 interminables minutes ce soir de Mémoire Carbone, animation expérimentale sur la mine…

Globalement plutôt de bons films aujourd’hui. Dans la sélection française, j’ai vu ce soir Fais de Beaux Rêves de Marilyne Canto, tout en noir et blanc, tout empreint de climat d’absence et sur un fond de thème de mort, mais si plein de vie. Si plein d’espoirs de vie. Comme le relais qui se passe. Je ne sais pas si c’est ce qu’il fallait y comprendre, mais c’est ce que j’ai ressenti, devant ce visage presque sans expression de cette femme face à celui de son amie qui s’effondre a l’annonce du déces, et a ces aventures sexuelles immédiatement après le décès de son mari. Je regrette de ne pas l’avoir vu avant de voter car j’aurais volontiers voté pour ce très beau film.

J’ai vraiment été sous le charme de quatre autres très beaux films. Hibernation, pour lequel j’ai voté. Ce film m’a vraiment touché, et je me suis pris a verser une petite larme a la fin. J’en ai versé une autre aussi pour Bawke, film Norvégien de Hisham Zaman, l’histoire d’un père roumain qui essaye de passer en Norvège avec son fils, ou plutôt qui essaye de faire fuir son fils. Autre très beau film, le film Palestinien de Najwa Najjar, Le Chant de Yasmine, qui m’a vraiment laissé sous le charme. Les images de ce film sont vraiment très belles et pleines de poésie. Enfin, dans un registre plus joyeux, j’ai beaucoup aimé Les Frères Nounours, un film d’animation Estonien vraiment super… et pourtant je n’aime pas trop les films d’animation !

Demain dernière journée. Une ou deux scéances avant la soirée de clôture a 21 :00. C’est toujours avec une certaine surprise que je découvre les choix du jury… en espérant que le grand prix ne soit pas aussi minable que celui de l’année dernière !